Maxime Corbeil-Perron is a composer and moving image artist whose work has been noticed by many international competitions and events. His work has been qualified as «pushing the boundaries of abstraction» (Silence and Sound, 2015) and «defying any explication or labelling» (La Folia, UK, 2015).

 //

Maxime Corbeil-Perron est un compositeur et artiste audiovisuel montréalais dont l’œuvre a été soulignée par de nombreux concours et festivals internationaux. Son travail en tant que compositeur a été qualifié comme «repoussant les limites de l’abstraction» (Silence and Sound, 2015) et «défiant tout explication ou étiquetage» (La Folia, UK, 2015). Créateur polymorphe actif depuis plus d’une décennie en musique et dans les arts numériques, son travail actuel est axé sur la recherche des possibilités en composition et performance audiovisuelle par le biais des technologies optiques.

Son travail a été présenté dans plus d’une centaine d’événements et festivals internationaux, dont MUTEK (CA), Sound / Image (UK), ICMC/EMW (CN), Akousma (CA), Futura (FR), AVAF (GR), AIVA (SE), Contemporanea (IT), MUTEK_IMG (CA), Noisefloor Festival (UK), Diffrazione (IT), San Francisco Tape Music Festival (USA), ECHOFLUXX (CZ), Usurp zone5 film festival (UK, IN), VIZUÁLIS AKUSZTIKA (HU), Les Percéïdes (CA), NYEMF (USA), HEFF (USA), Sight Unseen (USA), Cairo Video Festival (EG), Computer Arts Festival (IT) et TIES (CA). Ses oeuvres ont également été diffusées sur les ondes de Radio ORF (AU) et de la chaîne Radio-Canada. Il a été artiste en résidence pour la création d’une oeuvre interactive au festival Cluster (CA) en 2015, ainsi qu’au centre d’art vidéo Signal Culture (NY, USA) à l’été 2017. Ses oeuvres ont été distribuées par Kohlenstoff Records (CA), Vidéographe (CA), Taukay Musicali (IT), Hardcore Jewellery (UK), Ambiances Magnétiques (CA) et Mikroclimat (CA).

En tant que compositeur, son travail a été reconnu par la fondation Destellos (AR, 2012), par la revue Musicworks (CA, 2012, 2013), par le concours Jeux de Temps Times Play (CA, 2011). Ses oeuvres furent primées de la médaille du sénat italien ainsi que d’une place de finaliste par la compétition de composition biennale Città di Udine (IT, 2012, 2016). En 2017, il a été le récipiendaire de la bourse Euterke en vidéo, octroyée par la Société des Arts technologiques (CA), Elektra (CA) et Igloofest (CA). Son travail a été soutenu par le Conseil des Arts du Canada (CAC), le Conseil des Arts de Montréal (CAM), le Conseil des Arts et des Lettre du Québec (CALQ) et le Fonds de Recherche Québécois en Société et Culture (FRQSC).

Créativement, il a collaboré avec de nombreux musiciens, compositeurs, improvisateurs et cinéastes, dont (sans ordre d’importance) : Félix-Antoine Morin (dans Political Ritual), Sonya Stefan, Guillaume Vallée, Karl Lemieux, Charles-André Coderre, Marie-Chantal Leclair, l’Orchestre Symphonique de Montréal (OSM), Joane Hétu, Ida Toninato, Jean-François Laporte et Production Totem Contemporain, Boris-Dumesnil-Poulin, Émilie Payeur, Alex Côté, Émilie-Girard Charest, Alexis Langevin-Tétrault, l’Ensemble Supermusique, Jean-François Blouin, Line Katcho, Guillaume Cliche, Maya Kuroki et Fabrizio Gilardino (dans Achrome), Alexandre Labbé, Sasha Ivanochko, Ryan Scott et l’Ensemble Continuum (Toronto, Canada), et Sylvain Gagné (dans Pélican Noir).

Il est codirecteur, cofondateur et membre du comité artistique d’une des premières maisons de disques numériques de musique expérimentale canadienne : Kohlenstoff Records. Son implication en tant que codirecteur artistique et adjoint administratif s’étend également auprès de la maison de disque Ambiances Magnétiques et l’étiquette numérique Mikroclimat. Il est également membre de Vidéographe, de Main Film, du CIRMMT (McGill), de la Ligue canadienne des Compositeurs et de la Communauté Électroacoustique Canadienne.

Maxime Corbeil-Perron a gradué avec distinction du Conservatoire de Musique de Montréal en 2013 où il a étudié avec Martin Bédard et Louis Dufort. Il est présentement candidat au doctorat à l’Université de Montréal sous la direction de Nicolas Bernier.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s